C’est une nouvelle qui risque de faire frémir les couples : plus les dépenses sont importantes pour le mariage, plus l’idylle risque de se terminer…par un divorce. Cette révélation provient d’une étude menée par deux professeurs d’économie de Singapour, rapporte The Independent. Le constat dressé par les spécialistes est sans appel : le prix de la bague de fiançailles et celui de la cérémonie sont inversement proportionnels à la durée du mariage… De quoi observer d’un œil sceptique l’ornement de votre annulaire.

Les résultats se fondent sur les réponses de 3000 personnes mariées. Les deux auteurs de l’enquête, Andrew Francis-Tan et Hugo M Mialon, ont mis en avant une autre tendance. Si le prix du bijou dépasse les 1700 euros, les risques de rupture augmentent. “Plus précisément, dans l’échantillon des hommes, dépenser entre 1700 et 3400 euros pour une bague de fiançailles est associé à 1,3 fois plus de risques de divorce que si vous dépensez entre 400 et 1700 euros “, expliquent-ils.

Même son de cloche concernant le coût de la cérémonie. Les mariages dont les dépenses plafonnent en dessous de 850 euros s’en sortent bien : ces coûts modestes vont de pair avec une diminution du nombre de divorce.

A contrario, les mariages où les dépenses dépassent 17000 euros s’accompagnent d’un phénomène inverse : ces sommes élevées augmentent jusqu’à 1,6 fois la probabilité de séparation. Enfin, l’importance démesurée accordée au physique de l’un des mariés écourte aussi la durée du mariage.